Popular Slut Club

sam 2 avril à 20h00 - 23h00

Popular Slut Club est un groupe de Gangsta Funk formé en 2019 par 7 musiciens expérimentés d’horizons et d’âge différents. Inspirés tant par la Motown que par la mouvance P-Funk ils proposent une expérience funky qui vous fera bouger sur leurs rythmes hypnotique.

Rejoins le Popular Slut Club !

Envie d'en savoir plus ?
Un peu de lecture se trouve en bas de la page ! 🙂

19h00 : ouverture des portes
20h00 : début du concert
22h00 : fin du concert
23h30 : fermeture des portes

Prix de l'entrée :

Membres : 10€ en prévente / 12€ sur place
Attention ! Clôture des préventes "membres" le 2 avril à 14h00 (ça ne veut pas dire qu'il n'y a plus de places, on prévient quand c'est sold out :-))

Non-membres : 12€ en prévente / 14€ sur place
Attention clôture des préventes "non-membres" le 2 avril à 12h00

Billets

The numbers below include tickets for this event already in your cart. Clicking "Get Tickets" will allow you to edit any existing attendee information as well as change ticket quantities.
Billets ne sont plus disponibles.

La genèse :

The Fabulous Fab Cooper Jr a grandi dans le Michigan.
Il aurait appris la musique dès ses 3 ans dans la chorale de l’église où son père officiait comme pasteur.
Chanteur guitariste au talent précoce ; il joua très jeune dans les clubs après l’office.
Ses racines amérindiennes, irlandaises et mulâtres tintèrent son style de toutes les couleurs du blues avec du rose en plus.
Toutes les portes semblaient s’ouvrir à lui mais les années 2010’s dans une Amérique bien trop puritaine l’ont poussé vers un nouveau défi. Il s’est donc tourné vers d’autres horizons.
Direction l’Europe !

Nous voilà en 2017.
Fraîchement débarqué en Italie, Fab se fait rapidement remarquer en atteignant la finale de la fameuse émission « The Toys Italy » sur la D-Raï.
S’en suivit quelques succès confidentiels dans divers télécrochets locaux et publicités pour des antipasti.
Si sa prestance naturelle et surtout la rare poésie de ses textes en firent la coqueluche de la scène italienne, la botte s’avéra trop étroite pour ses grands pieds.

Le hasard fit que son ami d’enfance Martin Goldberg III, batteur de son état, venait de s’installer à Bruxelles. Il était alors producteur et impresario spécialisé dans les Girls Bands bulgares.
Il n’a pas fallu longtemps avant que les compères ne se décident à former LE BAND.
Lors d’un stage dans un centre en Suisse, Martin avait rencontré peu de temps avant le Dr NoH (de son vrai nom Jean Valéry) un Docteur spécialiste de l’anthropomorphie tantrique et gourou de la guitare dans le canton de Vaux. Celui-ci officiait dans un groupe de Hip-Hop Gangsta avec Khee Khee Funkenstein : Le bassiste slappeur fou furieux.
Tout ce beau monde s’installa à Bruxelles et les compositions s’enchainèrent.

Join the Popular Slut Club : En clin d’œil à l’autre métier de Martin, le groupe prit le nom de Popular Slut Club.
Le ciel devint la limite, enfin presque.
La direction musicale étant clairement soul/funk les mélodies se trouvèrent relativement limitées mais LE BAND voyait les choses en grand.

C’est là que Liza « Sweetie » Candie entra en scène. Originaire du même patelin que Fab et Martin et après une carrière courte mais fructueuse à Vegas, elle était maintenant prof au conservatoire d’Utrecht avec son oncle par alliance Don Maurizio Daniele Ier claviériste et connu comme l’inventeur du premier accordéon pour gaucher.

Un dernier pour la route : La locomotive est lancée à pleine vapeur et en cette année 2021, un nouveau membre viendra rejoindre le club : Dieter Van Sant (le flamboyant DJ bien connu des clubbeurs d’Ibiza à Goa).
C’est au hasard d’une résidence du Popular Slut Club en Allemagne qu’il rencontre le groupe et de suite, les 7 musiciens vont s’entendre comme les doigts de la main.

Le message : Le Popular Slut Club revendique la passion du groove, de la musique que se joue et se ressens avec le corps, pas avec la tête. Les textes parlent surtout d’amour, du grand amour à deux… parfois à 3…. Et souvent tout seul aussi.

cart